Groupe Télégramme

En juillet 2014, le Groupe Télégramme est devenu l'actionnaire majoritaire d'OC Sport. Un des principaux groupes français sur les marchés des médias, du divertissement et du sport, le Groupe Télégramme a effectué ce rachat dans une optique de diversification et de développement à l'international.

Spécialisé dans les médias

Spécialisé dans les médias depuis environ 70 ans, le Groupe Télégramme s'est plus récemment développé dans la création et l'organisation d'événements sportifs, à travers Pen Duick. En tant que gardien de la marque Pen Duick, et du nom des bateaux navigués par la légende de la course au large française Eric Tabarly, c'est à juste titre que la filiale française d'OC Sport devait adopter le nom d'OC Sport Pen Duick.

Il existe même un lien encore plus important avec OC Sport : Tabarly s'est fait un nom grâce à sa victoire sur The Transat en 1964, un événement qu'OC Sport a sauvé en 2004 et qui est désormais une des courses les plus importantes du calendrier de courses au large.

Le Groupe Télégramme est le propriétaire et l'éditeur du sixième plus grand journal quotidien régional de France, le « Télégramme », avec plus de 200,000 exemplaires vendus chaque jour en Bretagne. Le Groupe Télégramme détient aussi deux chaînes DTTV – Tébéo et TébéSud – qui attirent plus de 100,00 spectateurs télévisés chaque jour, et son nouveau site web est visité par 15 millions de personnes différentes par mois. Le Groupe Télégramme a élargi ses services commerciaux avec Viamédia, l'agence publicitaire interne du groupe ; RegionsJob, le site numéro de recrutement en France ; et offre d'autres services dans le domaine des médias et de la communication à travers différentes agences dont SeaEvents, Rivacom et Phileas. Le Groupe Télégramme s'est diversifié ces 10 dernières années à travers la création et l'organisation d'événements sportifs (via Pen Duick), d'événements culturels (viaC2G, en partenariat avec le groupe Morgane), et à l'international avec OC Sport.